Casse-tête enfants

Avant 2 ans :

Pour les tout-petits, le casse-tête est un jeu ' d'essais et d'erreurs '. Il tente d'associer des formes simples et colorées à des emplacements correspondants. Les jeux à encastrement, avec de grosses pièces, sont un très bon point de départ pour les initier en douceur aux casse-têtes. Les matériaux solides sont à privilégier. Ils sont un peu plus chers à l'achat, mais garantissent la sécurité de votre enfant … et du jeu en lui-même, qui risque d'en voir de toutes les couleurs !

Entre 2 et 3 ans :

Le casse-tête doit être simple, environ 4 pièces à associer. Les couleurs et les images sont importantes : des thèmes familiers ( personnages simples, animaux … ) permettront de capter plus facilement l'attention de votre enfant. Comme pour les plus petits, choisissez des casse-têtes à grosses pièces pour faciliter la manipulation. Les tout-petits développent ici aussi leur capacité d'association.

Entre 3 et 4 ans :

A partir de 3 ans, l'enfant est capable d'observer davantage les formes et les couleurs. Il agit moins par tâtonnement, et un peu plus par réflexion et déduction. Vous pouvez passer à des casse-têtes de 5 à 10 pièces maximum. Certains goûts commencent à se dessiner pour votre enfant ( couleurs, thèmes …). Choisissez maintenant un jeu en lien avec ses préférences, il n'en sera que plus motivé ! Là encore, le casse-tête doit être composé de grosses pièces, avec des matériaux solides. 

Entre 4 et 5 ans :

Augmentez petit-à-petit le niveau de difficulté avec des casse-têtes de 10 à 15 pièces. Vous pouvez commencer à essayer des jeux en carton plutôt qu'en bois. 

A partir de 5 à 6 ans :

Un jeu plus complexe, avec plus de 15 pièces, va développer le sens de la réflexion, de l'observation et de l'attention de votre enfant. 

A partir de 7 à 8 ans :

S'il est habitué des jeux de réflexion, votre enfant pourra à cet âge, terminer des puzzles de 50 à 100 pièces, ou résoudre des casse-têtes de catégorie junior, dont il existe plusieurs niveaux de difficulté. Ses nerfs seront mis à rude épreuve, mais ces jeux l'aideront à développer sa patience, son sens de l'observation et sa logique ! 

En bref-

Il est important de choisir un casse-tête adapté aux capacités de votre enfant afin de le stimuler sans le décourager. Les indications d'âges sur les boites peuvent vous y aider. Mais attention, l'habileté de votre enfant ne dépend pas que de son âge, mais aussi de la fréquence à laquelle il passe du temps sur les jeux.
- Achetez-le ensemble. Prenez le casse-tête qui lui fait envie ( et qui correspond à son âge ), impliquez dans le choix.
- Assurez-vous que le jeu soit bien certifié CE, et lisez bien les recommandations. Votre enfant pourra ainsi jouer en toute sécurité, sans risque d'ingestion de pièces. 
- Pourquoi ne pas inventer son propre casse-tête ! Les plus simples sont les puzzles réalisés à l'aide de vos propres photos ou de dessins de votre enfant, que vous aurez plastifiés et découpés. Quelle rigolade de reconstituer papi avec une jambe à la place du bras !

Une fois bien choisi et adapté, le casse-tête est excellent pour le développement de l’enfant. Il peut refaire plusieurs fois le même casse-tête sans se lasser, car il anticipe la résolution de celui-ci. Mais le jour où l’intérêt n'y est plus, ne jetez pas le jeu tout de suite ! Il est possible de le conserver et de maintenir son attrait auprès de vos petits !

Casse-tête adultes

-  Tout d'abord, il faut choisir un casse-tête adapté à votre niveau. Comme pour les enfants, les indications sur les boites peuvent vous y aider. Il s'agit ici d'indications de niveaux de difficulté et non plus d'âge. Il vaut mieux éviter de choisir un casse-tête trop complexe par démarrer. Car chacun agit et réagit différemment devant un casse-tête, et on ne peut pas évaluer son niveau et ses capacités avant d'avoir essayé. Commencez donc par des casse-têtes de niveau 1 ou 2 pour ne pas vous décourager. Vous prendrez du plaisir à résoudre vos casse-têtes, à comprendre les mécaniques  et à développer votre habileté. Vous pourrez alors augmenter la complexité ( et le plaisir ! ) quand vous vous sentirez prêt ! 

Ensuite, il faut choisir un objet ou une mécanique qui vous plaisent. Car quand on est amoureux des casse-têtes, on les montre, on les expose, on les regarde, on les touche ! Et là, le choix appartient à chacun. Et heureusement, il existe des casse-têtes de toutes les formes, couleurs, matières, tailles … Selon vos goûts, vous pourrez opter pour des petits, des grands, des ronds, des carrés, en bois, en métal, à faire ou à défaire, des jeux en solitaire ou à plusieurs, des classiques au plus inattendus … bref … vous n'aurez que l'embarras du choix ! 

Si vous choisissez des puzzles ou casse-têtes de grande taille, assurez-vous d'avoir la place nécessaire pour poser votre jeu. En effet, il peut se passer plusieurs jours avant que vous ne le terminiez ou arriviez à le résoudre. Laissez-vous le temps de le finir sans avoir à le ranger ou le déplacer de table en table, ou risquer qu'on ne vous le fasse tomber !

Vous pouvez si vous le souhaitez être vigilent quant à la provenance et à la fabrication des produits. - Assurez-vous que votre casse-tête porte la norme CE.  

Commentaires (0)

Pour faciliter votre navigation et vous apporter un meilleur service nous utilisons des cookies. En poursuivant votre navigation , vous acceptez l'utilisation de cookies.